• Entrepreneneuriat,

Le travail à temps partagé, un outil de recrutement pertinent pour le dirigeant de PME ?

Publié le 11 mars 2015 Mis à jour le 28 mars 2015

Processus fondamental de la Gestion des Ressources Humaines, le recrutement est un facteur essentiel pour les dirigeants dans le développement de leurs entreprises. Parmi celles-ci, ce sont les PME qui constituent les principaux gisements d’emploi. Ainsi, entre 2007 et 2008, les entreprises de moins de 200 salariés ont créé 440 000 emplois, tandis que les plus grandes en ont détruit 34 000 (Pôle Emploi, 2009).

Cependant, celles-là connaissent également des difficultés pour acquérir les compétences nécessaires. Elles se doivent donc d’innover quant aux solutions en la matière (Trouvé, 2004). Par ailleurs, relevant des Nouvelles Formes d’Emploi, le Travail à Temps Partagé est apparu il y a bientôt trois décennies en France. Concernant un million et demi de personnes en France (Vilette, 2010), il s’affiche comme une réponse à la volonté de flexibilité des entreprises (PME en particulier) et à leurs difficultés de recrutement. Nous avons donc souhaité répondre à la question suivante : « Le Travail à Temps Partagé est-il réellement un outil pertinent pour recruter les compétences dont le dirigeant de PME a besoin ? ». Pour cela, nous avons d’abord rappelé quelques caractéristiques concernant les dirigeants de PME, ainsi qu’en matière de Gestion des Ressources Humaines.
Nous avons analysé les difficultés ressenties en matière de recrutement, et les liens avec la recherche de flexibilité menée par les employeurs. Puis nous avons présenté une synthèse des différents dispositifs de Travail à Temps Partagé. Enfin, nous avons mené une enquête exploratoire auprès de différents types d’acteurs de cette voie originale.

Mis à jour le 28 mars 2015